Fiche d'identité : Glevda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fiche d'identité : Glevda

Message  Glevda le Mar 11 Mai - 19:52

Prénom: Glevda Pristece
Nom: De Soleiljeune
Situation: Célibataire
Adresse: Cathédrale de Hurlevent
Age: 26 ans
Classe: Paladin diplomée des classes "Sacré" et "Protection", Promotion Lardeur
Profession: Forgeron et Joaillier

Qualité: Disponibilité, détermination, générosité
Défaut: La classe de paladin les interdit
N'aime pas: Les Elfes de Sang
Aime: Les "Elfes En Sang", les escarmouches contre la Horde, fearer les morts-vivants, tuer les lapins

Historique: Comme pour à peu près tout dans sa vie, c'est le hasard qui a conduit Glevda a integré le corps des paladins. En effet, alors qu'elle cueillait des pommes sur l'arbre d'un voisin, elle se fait poursuivre par le chien de celui-ci et sa course la conduit vers la cathédrale de Hurlevent où elle force un garde à repousser l'assaillant d'un coup de botte derrière le corps de l'animal. Fascinée par ces armures brillantes et trouvant que le tabard de Hurlevent fait trop staïle, elle décide de postuler pour ce corps d'armée. Profitant d'un nombre réduit de candidats, elle intègre cette promotion qui marquera son époque en produisant des combattants tels que les célèbres Royuma, Jaidenstar et à laquelle on donnera un nom à la mesure du talent de ces élèves.

Son goût pour le voyage en fait une exploratrice téméraire, capable d'entrer dans des régions peuplées de monstres suffisament forts pour l'abbatre d'un coup. Elle se rendra à pied à Fossoyeuse pour pouvoir la visiter, bravant bien des dangers. Son sens du devoir et sa haine des Elfe de Sang qu'elle considère comme des traîtres la pousse à rechercher constamment l'affrontement avec eux et la Horde. Or, sa dévotion n'a pas l'aura qu'elle souhaite et les piêtres dispositions de l'Alliance font rapidement que c'est les siens qu'elle affronte. Il se trouve que Glevda profitait de sa position très discrète durant les cours d'Humour Courtois pour lire les parchemins de maniements d'armes. Elle souffre donc de sévère lacunes en terme de communication et fait globalement dans la brièveté et la concision si on peut dire.

Elle arretera de répondre aux appels pour les champs de batailles quand à Arathi elle tombera nez à nez avec une démoniste de l'Alliance spé Affligée qui avait décidé d'un coup de sang de massacrer tout le monde. Les cris de terreurs des combattants fuyant résonneront longtemps à ces oreilles abasourdis: "Ersinéa, pitié!!!." Ce moment fait d'images tragiques la marque durablement et elle remerciera les Dieux de lui avoir permis de survivre et d'avoir echappé au massacre. La dénommée Ersinéa, elle, aura mystérieusement disparu après cette inimaginable bataille. Après une cuite dantesque à la garnison de Forgefer pour évacuer ses pensées ombrageuses, elle se réveillera portant un tabard rouge marqué "Les Artisans Armés". Elle s'empressera d'aller chercher le sens du premier mot dans un dictionnaire une fois rétablie. Il s'agit ainsi d'une guilde de l'alliance et c'est avec un mélange de surprise et de dépit qu'elle y retrouve deux connaissances: Bellangelica et Kalhel.

Provenant de la même région que Bellangelica, elle rencontre celle-ci lors d'une sortie de classes au Comté de l'Or ou elle doit se soloter un pack de loup pour sauver la pretresse qui l'a aggro en allant faire vous savez quoi. Glevda et elle se voient parfois durant les récréations dans les cours de la cathédrale. Glevda aime la pousser dans l'eau, déchirer ses livres et lui voler ses vétements. Il faut dire aussi qu'en cours de Soins Corporels ou Soins Viraux, Bellangelica arrive déjà à soigner et guérir des combattants quand Glevda peine à lancer une Epuration efficace sur Topper Mac Nabb ou ses collègues. Même si Glevda a du mal à supporter la mièvrerie de cette prétresse, elle apprécie sa patience, un mystère pour elle. Elle doit aussi cotoyer malgré elle Kalhel, le petit prétendant insipide et pleurétique de Bellangelica, qui a apparement fini dans les derniers aux examens de fin de session des paladins. Elle sera ravie de rencontrer chez les Artisans Armées une démoniste subtile et joyeuse, et bien moins dangeureuse qu'Ersinéa, prénommée Anachou.

Malgré son âme chevaleresque, Glevda reste décue de l'Alliance qui selon elle faillit constamment à ses principes. Sa sincérité et sa volonté de bien faire ne sont parfois compris que d'elle-même. Laissant donc l'aventure aux plus ambitieux, elle s'attache à devenir un adjuvant pour l'Alliance en dévellopant des métiers efficaces et en se montrant disponible. Sa haine des Elfes de Sang reste pourtant son maître, et c'est devant les portes de Hurlevent qu'elle se poste tous les jours, attendant les vandales de la Horde et leur chef, un elfe de sang du nom de Magorik.


Dernière édition par Glevda le Lun 14 Juin - 10:48, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum